De: Cours de chant Litwin [newsletter@coursdechantlitwin.com]
Envoyé: dimanche 1 septembre 2013 11:52
À: newsletter@coursdechantlitwin.com
Objet: Comment chanter sur scène - 4ème partie - La gestion du texte, la hantise d'oublier les paroles

Pour ne plus recevoir des informations de coursdechantliwin.com, cliquez ici

Mario Litwn

Comment chanter sur scène

Par Mario Litwin

http://www.coursdechantlitwin.com

01.77.15.52.73 - 06.03.93.09.09

Cette newsletter fait partie d'une série sur le sujet Comment chanter sur scène.

Chanter sur scène ou même face à un nombre réduit de personnes est un vrai enjeu personnel, un défi qui pour être relevé exige un minimum de connaissances pour ne pas commettre des erreurs.

Sur scène, le moindre accident, erreur ou maladresse est très visible. L'artiste expérimenté sait les éviter au maximum ou les utiliser à sa faveur lorsque ça arrive. Ces quelques conseils permettront à l'artiste débutant de se tirer d'affaire avec joie et dignité.

 

4e partie - La gestion du texte, la hantise d'oublier les paroles.

 

 

La hantise du chanteur sur scène est d'oublier les paroles. Souvent cette peur tourne à l'obsession et peut monopoliser la concentration.

 

Dans les anciens théâtres il avait à l'avant-scène, au centre, une espèce de coquille à l'intérieur de laquelle on pouvait voir, à partir de la scène, mais caché au public, la tête du "souffleur" chargé de rappeler le texte aux comédiens qui oubliaient leurs répliques. Aujourd'hui, dans les concerts, le "souffleur" est remplacé par un prompteur, permettant au chanteur de jeter un coup d'oeil en cas d'oubli.

 

Un prompteur est un écran d'ordinateur où le texte défile comme dans un karaoké. Il est plus fréquent que l'on croit et est utilisé par les commentateurs des journaux télévisés ou par les intervenants qui prononcent un discours à la télévision. Il n'est possible que sur une grande scène. Sur une petite scène, il est trop visible.

 

Christina Aguilera, lorsqu'elle présente pour la première fois une chanson dont elle risque d'oublier les paroles, tient un Iphone dans la main qu'elle incorpore dans son spectacle en tant qu'accessoire de scène avec lequel il joue. Ainsi, elle jete un coup d'oeil en cas de doute. Parfois même elle tapote sur le clavier et ça fait partie de la mise en scène. Rien ne vous empêche de faire pareil, avec un Ipad ou même un bloc-notes. Et même si certains spectateurs décèlent l'astuce, le procédé ne manque pas d'élégance et d'humour.

 

Vous devrez être préparé pour éviter tout incident. Si vous oubliez les paroles ou un imprévu quelconque vous arrive, noyez le poisson. Continuez le plus naturel du monde. Tout le monde ne s'apercevra pas. Ne faites pas de commentaires, des réflexions ni des gestes qui peuvent trahir votre erreur ou révéler votre manque de confiance.

Ceux qui auront aperçu l'erreur apprécieront votre professionnalisme pour vous tirer d'affaire. D'autres croiront que c'est fait expres ou que ça fait partie du spectacle. Ce que le public apprécie le plus d'un artiste est son aisance et sa désinvolture sur scène.

Je peux vous expliquer plus de choses personnellement dans un studio de musique. Appelez-moi au 01.77.15.52.73 ou 06.03.93.09.09 (vous pouvez aussi m'envoyer un email ou un texto) pour un premier cours gratuit où vous apprendrez déjà beaucoup de choses.

 

Mario Litwin

 

Prochains articles

  • Les appareils d'assistance à la scène, égaliseur, réverbération, compresseur

Adresse des cours

- Club Med Gym - 149 rue de Rennes - 75006 PARIS

- Centre de musique - 10 rue du Commandant Pilot - 92200 Neuilly-sur-Seine

Sur rendez-vous exclusivement

.